PERSONNES

Relever de nouveaux défis : de la cuisine au nettoyage

ISS_Jari_Kallioinen_01_1500px

Lorsque le coronavirus a fermé les restaurants, Jari Kallioinen, qui travaillait en cuisine depuis des décennies, s’est adapté à la situation et s’est converti au nettoyage - trouvant le positif dans des circonstances exceptionnelles. 

Restaurants closed their doors one after the other. The exceptional conditions caused by the coronavirus led to the closure not only of private restaurants but also of some ISS restaurant services. Like many other restaurant workers around the world, Jari Kallioinen, who worked as a chef, was suddenly out of work.

But before the emergency could affect his livelihood, ISS called with an offer. How would he like temporary work as a cleaner in a food industry power plant? Jari was used to cleaning workspaces, but instead of countertops in the kitchen, he would clean broad surfaces and large floor areas in the power plant halls.

“ISS offered me replacement work as a cleaner. I thought right away that I'm ready to try something new. At the same time, my commute was significantly reduced, as the new job is only three kilometres from my home,” Jari says.

Cleanliness is half the battle

Jari, who has done kitchen work of various kinds since 1984, started his career at ISS in 2005, when friends recommended the company to him. He’s worked as a chef and head chef, always enjoying the cooking itself and the social element of the job.

“I have been very happy with ISS. It’s a big company and offers opportunities to move from one place to another. Not only from kitchen to kitchen, but also between positions. It offers many career opportunities.”

The transition from cooking to cleaning resulted from the exceptional situation caused by the coronavirus and was surprisingly easy.

“I’ve always appreciated cleaning, because hygiene is half the battle in cooking, and you must always clean up after yourself as a cook.”

 

ISS est une grande entreprise qui offre des possibilités de mobilité. Non seulement d’une cuisine à une autre, mais aussi d’un poste à un autre.

Jari Kallioinen, ISS Finlande

Avant de commencer son nouveau travail, Jari a bénéficié d’une journée d’orientation intensive sur les tâches qu’il allait devoir effectuer, les mesures de sécurité à appliquer et le compte client. L’orientation a consisté en une présentation rapide des exigences du nouveau poste; il en a ensuite appris davantage sur le terrain. Et ses nouveaux collègues se sont montrés accueillants et lui ont apporté leur soutien.

 

Jari aura probablement encore quelques mois de travail en tant qu’agent de nettoyage avant de retrouver sa cuisine. Dans la mesure où il est ouvert à de nouveaux défis, il apprend beaucoup des nettoyeurs professionnels.

 

« L’initiative est essentielle dans ce travail, car vous travaillez de manière autonome. Au moment des changements d’équipe dans l’espace détente, nous discutons et je peux demander aux professionnels du nettoyage de plus amples conseils sur la façon de bien faire le travail ».

 

Apprendre par la pratique

 

Malgré ce changement d’emploi, les horaires de travail de Jari sont restés les mêmes. Sa journée commence à 6 heures du matin et se termine en début d’après-midi. La plus grande différence réside dans la nature du travail. Alors que le travail en cuisine implique une étroite collaboration, en tant que nettoyeur, Jari fait son travail de manière indépendante.

 

« C’est un travail dans lequel on peut apprendre beaucoup, et l’importance du nettoyage est devenue encore plus évidente à mes yeux. L’hygiène est devenue encore plus importante en raison de la pandémie de coronavirus, et elle est essentielle pour que les usines et autres environnements de travail puissent continuer à tourner ». 

 

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières informations d’ISS Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Expériences "people, places, planet"

PEOPLE MAKE PLACES

Plus de 59.000 clients dans plus de 30 pays