étude de cas

Les "D-Teams" autrichiennes garantissent la propreté des espaces de travail pendant la COVID-19

La COVID-19 a représenté une menace inédite pour les lieux de travail. En tant qu'experts de la décontamination, nous avons réagi rapidement, déployant des spécialistes afin de nous assurer que les systèmes de transport, chaînes d'approvisionnement et lieux de travail étaient sûrs – y compris en envoyant nos "D-Teams" (équipes de désinfections) autrichiennes et nos "Hygiene Stewards".

DE_2020_Cleaning_Hygiene Stewart_PureSpace_August_2020

Chez ISS, nous avons une expérience approfondie en matière de prévention de la propagation des maladies infectieuses, y compris le SARS, l'Ebola et la Grippe porcine, en particulier dans des sites à hauts risques comme les aéroports et les établissements de soins de santé. Alors, lorsque COVID-19 a frappé, nous disposions déjà de protocoles éprouvés et nous avions accès à des outils, des produits et des équipements de protection individuelle.

Cela a conduit nos collègues en Autriche à mettre en place des "D-Teams" : des experts spécialisés en nettoyage qui décontaminent ou désinfectent les bâtiments si nos clients s'inquiètent d'une contamination. La décontamination et la désinfection jouent un rôle essentiel pour prévenir la propagation du virus, tout en garantissant que des services cruciaux tels que le transport et les chaînes logistiques, restent opérationnels.

« Nous offrons des services de décontamination à l'aéroport de Vienne depuis plusieurs années, y compris pendant l'épidémie d'Ebola », explique Bernd Steinreiber, Cleaning Excellence Manager et coordinateur des "D-Teams" en Autriche. « Cette expertise nous a permis de réagir rapidement face à la propagation rapide du coronavirus, et de préparer des opérations de décontamination à l'échelle de l'Autriche. »

Trouver l'équilibre entre délais de réponse, budgets et sécurité

« Nous avons reçu des appels de clients inquiets, tant existants que nouveaux, qui voulaient que nos équipes se rendent sur place aussi vite que possible pour sécuriser leurs bâtiments », explique Bernd. « Nous n'avons pas ménagé nos efforts pour réduire nos délais de réponse à 24 heures ; et en même temps, nous devions également assurer la sécurité de nos propres équipes et la qualité de nos services. »

La chaîne logistique était le premier défi. La demande pour des équipements de nettoyage et de protection a fortement augmenté, et les prix ont grimpé, ce qui signifie que Bernd et ses équipes ont dû faire face à des contraintes budgétaires dans des délais brefs.

De plus, avec les nouveaux clients, les "D-teams" se sont rendues dans des bâtiments qu'elles ne connaissaient pas. « Cela a engendré de nouveaux défis, car nous ne savions pas ce dont nous aurions besoin », explique Bernd. « Nous avons donc dû tenir compte de tout ce que nous risquions de rencontrer, d'après notre expérience, et avons emporté du matériel supplémentaire afin de couvrir toutes les éventualités.

Renforcer les équipes

Quand le coronavirus a frappé le pays, ISS Autriche comptait 20 personnes dans ses "D-Teams". Ce nombre est vite passé à 100, grâce à la flexibilité de nos collègues et leur esprit d'équipe.

Les nouveaux membres de la D-Team ont suivi un programme de formation intensif sur deux jours. Une demi-journée à été consacrée aux protocoles et produits de nettoyage ; le reste du temps a été consacré à de la mise en pratique, pour montrer aux nouveaux collègues tout ce qu'ils devaient savoir pour faire leur travail en toute sécurité. Les membres de la D-Team reçoivent des rappels continus afin de s'assurer qu'ils sont toujours bien équipés pour réaliser leur travail.

Stewards of safety

Outre notre offre D-Team, nous avons créé un nouveau service mondial : les référents hygiène, appelés "Hygiene Stewards".

Comme le suggère leur titre, nos référents hygiène, ou "Hygiene Stewards", sont des ambassadeurs de l'hygiène sur le lieu de travail et du respect des gestes barrières. Vous pouvez les rencontrer à la réception, où ils vous conseilleront sur le respect des gestes barrières, par exemple le lavage régulier des mains. Et vous les verrez aussi dans tout le bâtiment, effectuant des inspections et nettoyant des points de contact comme les poignées de porte, bureaux et imprimantes plusieurs fois par jour.

« Habituellement, personne ne souhaite voir ou entendre les personnes de nettoyage dans leurs bureaux », confie Bernd. « Nous arrivons tôt de manière à avoir quitté les lieux quand les collaborateurs commencent à travailler, ou intervenons une fois qu'ils sont partis. Mais, à présent, c'est totalement différent. Tout le monde est heureux de voir nos "Hygiene Stewards", parce qu'ils sont nos intervenants de première ligne, et qu'ils aident les autres à se sentir en sécurité à tout moment »

Les efforts de nos Hygiene Stewards sont reconnus. Ils interviennent en première ligne, pour nous permettre de nous sentir en sécurité en toute situation

Bernd Steinreiber, Cleaning Excellence Manager et coordinateur des "D-Teams" en Autriche

L'hygiène personnelle avant tout

Du fait de la pandémie de coronavirus, de nombreux facility managers se demandent comment maintenir l'hygiène dans leurs bâtiments, et augmentent la fréquence de nettoyage pour éviter les problèmes de contamination, et garantir l'hygiène et la sécurité de leurs locaux Nous faisons notre possible pour leur fournir les services dont ils ont besoin pour y parvenir.

Toutefois, comme le souligne Bernd, la fréquence à laquelle les lieux sont nettoyés importe peu, si les individus ne respectent pas les gestes barrières.

« Chaque plan de nettoyage doit envisager comment encourager les gens à se laver régulièrement les mains et à respecter l'ensemble des gestes barrières. C'est l'un des défis que nos "Hygiene Stewards" aident nos clients à relever, en partageant leur expertise et en rappelant les gestes essentiels pour que chacun puisse se sentir en sécurité au travail. »

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières informations d’ISS Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Expériences "people, places, planet"

PEOPLE MAKE PLACES

Plus de 59.000 clients dans plus de 30 pays